Les pièces d'or de 20 francs Suisse de type Vreneli sont une excellente alternative aux pièces d'or d'investissement françaises de type Napoléon. Ces pièces sont aussi connues sous le nom de "croix Suisses" en raison de la présence du symbole national Suisse au revers des pièces. Les pièces d'or de type 20 francs Suisse Vreneli sont connues et appréciées dans le monde entier pour leur beauté. Cependant lors de leur lancement ces superbes monnaies d'or ont fait l'objet de très vives discussions.

Pièce de 20 francs or Suisse Vreneli

Pièce or 20 francs Suisse Vreneli avers revers

Vidéo : Les pièces d'or de 20 francs Suisses : une excellente alternative aux Napoléons

Pièce d'or 20 francs Suisse Helvetia : des pièces au style classique

La fabrication des pièces d'or de 20 francs Suisse a commencé tardivement. Les premières pièces de 20 francs ont été frappées en 1883 seulement. Il s'agit des pièces de type 20 francs que l'on appelle couramment Helvetia. Helvetia est une figure allégorique féminine personnifiant la Confédération suisse. Pourtant la tête représentée à l'avers de la pièce est bien une personnification de la liberté, comme on peut le lire sur le diadème qu'elle porte.

Pièce de 20 francs or Suisse de type Helvetia

Pièce or 20 francs Suisse Helvetia avers revers

Ces premières pièces d'or fédérales ont été fabriquées selon les critères de l'Union monétaire Latine instituée en 1865 entre la France la Suisse la Belgique et l'Italie. Les pièces de 20 francs or reprennent donc exactement les caractéristiques techniques des pièces françaises de 20 francs or connues aussi sous le nom de "Napoléons".

Dès leur mise en circulation, les pièces de type 20 francs or Helvetia ont fait l'objet de très vives critiques. On a reproché à ces pièces d'avoir été gravées par un étranger, l'Allemand Karl Schwenzer de Stuttgart, d'après les dessins d'Albert Walch pour l'avers et de Christian Bülher pour le revers. Le dessin du portrait de l'avers est de style parfaitement classique, c'est-à-dire à l'antique et tout à fait conforme au représentations que l'on pouvait voir sur les pièces à l'époque. On pourrait comparer ces portraits aux images de la Liberté sur les pièces de 5 10 et 20 dollars or américaines ou encore aux pièces françaises de type 20 francs or Cérès.

Des monnaies d'or de style classique...

Photo de 3 pièces d'or au portrait classique : 20 francs or Cérès, 5 dollars Etats-Unis et 20 francs or Helvetia

On a reproché d'emblée aux pièces de types 20 francs Helvetia de "ne pas dépasser la limite de l'ordinaire" ce qui est sans doute une critique excessive. Il semble plutôt qu'une partie des critiques aient mal supporté que la pièce de 20 francs or d'essai frappée en 1871 par le graveur Suisse Edouard Durussel ait été écartée à l'époque car la tête d'Helvétia aurait été trop petite pour le champ qu'elle devait remplir.

En ce qui concerne le revers de la pièce, on lui a reproché de déformer la Croix fédérale, formée dès l'origine de cinq carrés parfaits pour en faire une croix dont les bras sont plus larges que le montant...

Mais les détracteurs de cette première pièce de 20 francs or Suisse ont surtout très mal supporté qu'un homme seul, Monsieur Hammer, qui était alors chef du département des finances, ne choisisse le graveur et le dessin de la pièce.

Ces critiques ont été entendues quand il s'est agi de créer une nouvelle pièce de 20 francs or. C'est à l'issue d'un concours que le graveur de la pièce qui devait succéder à Helvetia a été désigné. Il s'agissait cette fois-ci d'un Suisse authentique, Fritz Ulysse Landry. Mais le choix du type définitif n'a pas été sans mal.

C'est en 1895 que le concours pour trouver un nouveau dessin aux pièces de 20 francs or a été lancé. La nouvelle effigie devait rendre Helvetia accessible à un large public en Suisse en s'appuyant sur un motif national, avec une représentation historique allégorique ou symbolique. Il fallait donc trouver une représentation qui ne soit pas interchangeable avec d'autres allégories mais qui présente des caractéristiques spécifiquement Suisses.

Les propositions de Fritz Landry

Les propositions de Fritz Landry

Aucun des projets proposés ne reçut le premier prix. Fritz Landry n'obtint que le second prix du jury. Les membres du jury trouvèrent que sa personnification d'Helvetia était trop jeune, trop personnalisée et trop rêveuse. Landry devait revoir sa copie pour lui donner un aspect plus maternel.

Fritz Landry fit une nouvelle proposition à l'automne 1895. Sur cette deuxième proposition, Helvetia n'avait plus les cheveux au vent. Ils était apprivoisés si l'on peut dire avec une tresse nouée au dessus de la tête. Mais cette nouvelle proposition fut encore une fois discutée. La figure d'Helvetia était jugée trop pastorale. Mais le célèbre numismate Imhoof-Blumer affirma que le projet sortait des sentiers battus et de la banalité en rompant avec les figures à l'antiques qui avaient été représentées sur de nombreuses monnaies par le passé.

C'est ainsi que les premiers essais furent exécutés et envoyés au jury, qui s'empressa de rejeter la pièce à cause d'une mèche folle qui flottait au vent et donnait à la personnification de la Suisse l'aspect d'une jeune fille frivole. Cette mèche rebelle fut promptement supprimée. Les premières pièces furent frappées et mises en circulation.

La controverse se poursuivit dans le public. Une partie du public pensait que l'on ne pouvait pas représenter une nation digne telle que la Suisse avec une femme si jeune. Il aurait fallu une figure plus maternelle. D'autres trouvaient que la représentation des montagnes à l'arrière-plan ne convenait pas pour une nation industrielle moderne. D'autres encore auraient voulu voir la figure de Guillaume Tell sur les monnaies plutôt qu'une allégorie féminine...

Il semble que la longévité de la pièce de 20 francs or Suisse Vreneli, qui a été fabriquée jusqu'en 1948, a donné raison à l'audace stylistique. La pièce fait partie aujourd'hui encore des pièces d'or d'investissement les plus appréciées dans le monde.

Pour conclure il faut expliquer pourquoi cette pièce porte le nom de "Vreneli". Cette désignation a été donnée aux pièces de Fritz Landry pour la première fois en 1943. Vreneli est un diminutif du prénom féminin Verena, qui reste populaire aujourd'hui encore en Suisse.

Autres pages sur les pièces d'or de Suisse

Une mèche de cheveux à 144000 euro sur une rare pièce d'or Suisse

Pièce cotée : pièce de 20 Francs Suisse [Photos et descriptions]

La question de la vente de pièces d'or ou de lingots d'or revient fréquemment, notamment chez les particuliers qui héritent de quelques pièces et qui ne connaissent souvent pas grand chose dans le domaine des métaux précieux. La plupart de ces vendeurs occasionnels redoutent de se faire arnaquer. Voilà quelques conseils pour vendre ses pièces en or sans se faire arnaquer.

Quelques pièces d'or...

Quelques pièces d'or
1. 20 francs or 2. 20 francs or Suisse 3. Double Louis d'or 4. 10 francs or Cérès 5. 20 francs or Napoléon III 6. Pièce d'or du Pérou

Quelques conseils pour vendre ses pièces d'or sans se faire arnaquer

Avant de vendre ses pièces, la première chose à faire est de se renseigner pour savoir exactement de quelles pièces il s'agit, car l'or a été transformé en pièces de monnaies depuis la plus haute antiquité.

Il existe des milliers de types de pièces différentes. Cependant les français possèdent généralement des pièces de 20 francs or de différents types (parfois appelées Louis d'or) qui sont les pièces frappées au XIXème siècle.

Rajoutons que les principaux pays européens et les Etat-Unis ont également frappé un grand nombre de pièce d'or au XIXème siècle. Ces pièces communes peuvent se trouver dans les "bas-de-laine" des français. Elles sont activement achetées et vendues et elles font l'objet d'une cotation quotidienne (voir ici : cours des pièces en or) Il existe aussi de nombreuses pièces d'or d'investissement modernes.

S'informer sur les types de pièces que l'on possède

Les pièces valent au minimum leur poids en or, mais en cas de revente auprès d'un professionnel, en l'absence de justificatif d'achat, les particuliers devront reverser une taxe sur les métaux précieux (10,5 %) prélevée par les professionnels. Cette taxe n'existe qu'en France, ce qui conduit bon nombre de particuliers à vendre leurs pièces et leurs lingots à l'étranger. Ainsi l'activité économique profite pleinement aux pays voisins et le fisc ne perçoit rien. Une abrogation immédiate de cette loi serait souhaitable, ce serait une mesure de justice élémentaire. D'ailleurs de nombreux particuliers préfèrent revendre leurs monnaies d'or à d'autres particuliers sans payer aucune taxe, ce qui aboutit au même résultat.

S'informer sur la fiscalité des métaux précieux

Pour la vente de grandes quantités de pièces, ou de plusieurs lingots d'or, il peut être utile de consulter un guide précis sur la fiscalité des métaux précieux : le livre de Yannick Colleu remplit parfaitement ce rôle d'information détaillée.

En ce qui concerne les monnaies d'or rares, on peut les faire identifier par un numismate professionnel. Ceux-ci peuvent dire si une pièce est véritablement rare, et donner une estimation. Cependant, il faut toujours prendre plusieurs avis avant de vendre et prendre le temps de la réflexion.

Il existe des dizaines de boutiques spécialisées dans l'achat et la vente d'or. Là encore, il faut faire jouer la concurrence, c'est-à-dire consulter plusieurs marchands avant de vendre.

Autres pages la vente de pièces de monnaie

Comment vendre un Louis d'or ?

Vendre ses monnaies de collection dans de bonnes conditions

Le Louis d'or est certainement la monnaie d'or française la plus connue avec le Napoléon; d'ailleurs les véritables Louis d'or sont souvent confondus avec les "Napoléons", qui sont les pièces d'or françaises de 20 francs émises tout au long du XIXème siècle, entre le règne de Napoléon Ier et le début de la première guerre mondiale.

Les vrais Louis d'or sont souvent confondus avec les pièces de 20 francs or


Il ne faut donc pas confondre les véritables Louis d'or et les Napoléons ou pièces de 20 francs or. Les Louis d'or ont été frappés par 4 rois de France, entre 1640 et 1789 : il existe des Louis d'or à l'effigie de Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XVI.


Exemple de Louis d'or : Louis d'or de Louis XIV à la mèche Longue

Exemple de Louis d'or

Taille réelle : 25 mm. Poids : 6,68 grammes.


Le Louis d'or a été créé à la fin du règne de Louis XIII pour remplacer l'écu d'or, qui était jusque là la monnaie d'or royale "habituelle". Le Louis d'or a été créé pour des raisons économiques et surtout pour des raisons de prestige : il s'agissait pour la France de rivaliser avec les voisins espagnols et anglais.

La fabrication des premiers Louis d'or a donc été confiée à un graveur d'un talent exceptionnel, Warin. Et surtout, ces premiers Louis d'or ont été fabriqués à l'aide de machines, alors que les monnaies d'or précédentes étaient fabriquées à la main. Ces nouvelles pièces d'or présentaient ainsi des qualités techniques et artistiques incomparables, ainsi qu'un poids et un aloi qui permit à la France d'être à la hauteur des nations voisines et même de les dépasser.

Il existe principalement trois types de Louis d'or : les demi Louis d'or, les Louis d'or et les double Louis d'or.


Les Louis d'or créés pour des raisons de prestige, figurent parmi les monnaies françaises les plus recherchées


Les Louis d'or, créés pour des raisons économiques mais aussi pour des raisons de prestige ont parfaitement rempli leur office jusqu'à la Révolution française. Ces monnaies ont d'ailleurs laissé une empreinte sémantique très profonde dans la langue française aujourd'hui encore : qui n'a jamais entendu parler des Louis d'or ?

Les Louis d'or comptent aujourd'hui parmi les pièces de monnaies les plus recherchées par les numismates français. Leur valeur numismatique dépasse très largement leur valeur en poids d'or. Le prestige des Louis d'or a traversé les siècles.


Exemples de Louis d'or en vidéo



Photos de Louis d'or de Louis XIII à Louis XVI

Louis d'or de Louis XIII 1641

Louis d'or de Louis XIII 1641

Louis d'or de Louis XIV 1652

Louis d'or de Louis XIV 1652

Louis d'or de Louis XIV 1710

Louis d'or de Louis XIV 1710

Louis d'or de Louis XV 1726

Louis d'or de Louis XV 1726

Demi Louis d'or de Louis XV 1726

Demi Louis d'or de Louis XV 1726

Double Louis d'or de Louis XV 1746

Double Louis d'or de Louis XV 1746

Double Louis d'or de Louis XVI 1786

Double Louis d'or de Louis XVI 1786



Acheter un Louis d'or

La liste ci-dessous présente une sélection de Louis d'or immédiatement disponibles soit en vente aux enchères, soit en achat immédiat. La liste contient des demi Louis d'or, des Louis d'or et des doubles Louis d'or. Elle contient des monnaies de Louis XIII, Louis XIV, Louis XV et Louis XV. 

Liste de Louis d'or actuellement en vente




Autres pages pour sur les monnaies d'or françaises

Les pièces françaises de 20 francs or : les "Napoléons" (listes des pièces d'or qui ont en quelques sorte pris la succession des Louis d'or au XIXème siècle)

Achat pieces d'or (liste des pièces françaises en or de 5, 10, 20, 40, 50 et 100 francs en vente sur internet)

Les pièces de 40 francs or, qui sont des "doubles Napoléons", ont été frappées entre 1803 (An XI) et 1839.

Ces monnaies d'or de quarante francs pèsent 12,9 grammes, leur titre est de 900/1000 d'or fin et leur diamètre est de 26 millimètres.

Exemple de pièce de 40 francs or de Napoléon Ier

Exemple de pièce de de 40 francs or

Pièce de 40 francs or de Napoléon Ier, 1811 A

Exemples de pièces de 40 francs or à l'effigie de Napoléon, Louis XVIII, Charles X et Louis Philippe

Exemples de pièces de 40 francs or

Vidéo : Acheter des pièces de 40 francs or ou "double Napoléon"

Les types de pièces 40 francs or

Il existe des pièces d'or de 40 francs de 11 types différents :

 

  1. 40 francs or Bonaparte Premier Consul
  2. 40 francs or Napoléon tête nue calendrier révolutionnaire
  3. 40 francs or Napoléon tête nue calendrier grégorien
  4. 40 francs or Napoléon tête nue type transitoire
  5. 40 francs or Napoléon tête laurée République française
  6. 40 francs or Napoléon tête laurée, Empire français
  7. 40 francs or Louis XVIII
  8. 40 francs or Charles X premier type
  9. 40 francs or Charles X 2ème type
  10. 40 francs Charles X 2ème type, tranche inscrite en relief
  11. 40 francs Louis Philippe

Des pièces de collection ou d'investissement ?

Vous êtes nombreux à poser la question suivante : Les Pièces d'Or sont-elles un Bon Investissement ? La vidéo ci-dessous apporte des éléments de réponse à cette question.

Vidéo : Les Pièces d'Or sont-elles un Bon Investissement ?

L'or enregistre une croissance de 60% en 2 ans !

Lorsqu’on observe les fortes hausses des cours de l’or enregistrées depuis 2018, on est tenté de répondre immédiatement oui à la question “Les Pièces d’Or sont-elles un Bon Investissement ?”.

En effet le prix de l’once d’or pur (31,103 grammes) est passé de 1020 euro fin septembre 2018 à 1743,82 euro le 7 août 2020.

Forte hausse des cours de l'or

Croissance des cours de l'or

Après ce point haut qui correspond à un record absolu, les cours de l’or sont redescendus et semblent actuellement stabilisés aux alentours de 1600 euro l’once. 

La progression en l’espace de 2 ans est considérable : l’or a enregistré une croissance de 60% ! Concrètement cela veut dire qu’un détenteur de Napoléons qui les a achetés au poids et au meilleur moment a gagné environ 110 euros par pièce…

110 euro de profit par Napoléon...

+ 110 euro par Napoléon de 20 franc or

Mais toute la question est là : acheter au bon moment.

Lorsqu’un actif financier prend le chemin de la hausse, il se produit souvent un effet moutonnier qui pousse les investisseurs à monter dans le train en marche.

Mais comme le dit la célèbre expression de Bainville, “Les peupliers ne montent pas jusqu’au ciel et rien ne va de plus en plus”.

Les peupliers ne montent pas jusqu'au ciel

Les cours de l’or connaissent des hausses et des baisses. Un investisseur qui aurait acheté des pièces d’or au moment où le cours était le plus élevé, le 7 août 2020, et qui les aurait revendu 2 mois plus tard aurait ainsi enregistré une perte d’environ 10%, le prix de l’once d’or étant passé de 1743 à 1588 euro.

Baisse des cours de l'or

Baisse des cours de l'or

Ce type de situation se répète sans cesse pour toutes les classes d’actifs, l’or y compris. L’or est donc un bon investissement à condition de garder son sang froid et de ne pas se précipiter à l’achat dès qu’une tendance à la hausse se précise et, à contrario, de se précipiter à la vente aux premiers signes de baisse...

Afin de pallier les fluctuations de prix, on peut lisser ses achats, c’est-à-dire les étaler dans le temps. Avec cette méthode vous risquez de gagner moins en cas de forte hausse, mais vous perdrez moins si les cours baissent. 

Et surtout il faut envisager l’investissement dans l’or sur la longue durée. 

L’or est une très bonne réserve de valeur à long terme. Toutes les pièces d’or frappées depuis l’Antiquité grecque jusqu’à nos jours ont encore une valeur aujourd’hui.

Exemples de pièces d'or variées, de l'Antiquité à nos jours

Pièces d'or variées de l'Antiquité à nos jours

Aucune monnaie fiduciaire, aucun investissement, dans quelque domaine que ce soit ne peut rivaliser avec l’or comme réserve de valeur sur la longue durée. Sans parler de la dimension historique et patrimoniale attachée à certaines pièces d’or de collection. 

En définitive, oui, les pièces d’or sont un bon investissement à long terme même s’il faut se méfier de possibles fluctuations des cours de l’or à court terme.

Autres pages sur les pièces d'or d'investissement

Quel or acheter pour investir ?

Achat Or Physique : 3 solutions pour investir

Investir dans les métaux précieux

Investir dans les pièces d'or françaises

Les pièces d'or américaines anciennes ou modernes sont toujours très appréciées par les collectionneurs aussi bien que par les investisseurs.

Les trois pièces d'or présentées en photo ci-dessous, sont des monnaies classiques.

La pièce de 5 dollars or Liberté datée de 1895 fait partie d'une série de pièces frappées entre 1839 et 1908.

Les pièces d'or 5 dollars Indian Head, quant à elles, ont été émises entre 1908 et 1929.

Enfin les quart d'once d'or ont une valeur faciale de 10 dollars mais un diamètre proche des deux pièces précédemment citées (22 mm contre 21,6 mm). Leur fabrication a commencé en 1986 et se poursuit encore de nos jours. Elles font partie des pièces d'or d'investissement.

Photo des 3 pièces d'or américaines

Photo avers et revers des 3 pièces d'or américaines
3 pièces d'or américaines classiques : 5 dollars Liberty Head, 5 dollars Indian Head et 10 dollars American Eagle 1/4 d'once

De la conquête de l'Ouest à nos jours...

Ces trois pièces illustrent assez bien l'histoire de l'Amérique du XIXème siècle à nos jours. Les pièces de 5 dollars Liberté (dites aussi "half eagles" ou "demi aigles" car la pièce de base était l'Aigle de 10 dollars), a été frappé pendant toute la seconde moitié du XIXème siècle dans des quantités importantes notamment à partir de 1848 et de la découverte de l'or de Californie. Mais l'or des mines d'Alaska a également été utilisé pour fabriquer ces monnaies, qui illustrent l'irrésistible ascension d'une nation en devenir. Ces pièces sont celles qui ont eu cours pendant la conquête de l'Ouest. Leur style est tout emprunt d'un clacissisme néo-classique.

La pièce de 5 dollars tête d'Indien qui a remplacé la pièce à la Liberté est spéciale car elle est incuse, c'est-à-dire gravée en creux, ce qui est une bizarrerie du monnayage américain. Le sujet de la pièce, la tête d'Indien est aussi curieux : l'Amérique rend hommage à un peuple qu'elle massacré sans scrupules à peine quelques années auparavant. La fabrication de ces pièces a pris fin en 1929, année du déclenchement de la grande crise économique. Suite à cette crise, les américains se sont vu interdire la possession d'or. Cette interdiction a duré de 1933 jusqu'en 1975. Les américains se sont alors mis à acheter des pièces d'or étrangères : 50 pesos du Mexique, Krugerrand d'une once d'Afrique du Sud ou encore Maple Leaf du Canada.

C'est en 1986 seulement que la Monnaie américaine a relancé la production de monnaies d'or, avec la fabrication de nouvelles pièces d'or d'investissement de 1/10 d'once, 1/4, 1/2 et 1 once d'or pur à 916,7/1000 (alors que les pièces antérieures avaient un taux de fin de 900/1000). Il s'agissait de reprendre le marché tenu pendant longtemps par l'Afrique du Sud. Ce but a été atteint au delà de toutes les espérances puisque les nouvelles pièces d'or d'investissement américaines sont devenues les plus vendues non seulement aux Etats-Unis (chauvinisme oblige), mais aussi dans le monde entier... On peut noter que ces pièces reprennent le dessin de la Liberté d'Augustus Saint Gaudens, qui a été représenté pour la première fois sur les pièces d'or de 20 dollars US en 1907. Il s'agit sans conteste d'un des plus beaux motifs du monnayage américain.

Bref, ces trois pièces sont un bon condensé d'Amérique et méritent sûrement d'être collectionnées, et pas seulement pour l'or pur qu'elles contiennent...

Autres pages sur les monnaies américaines

Comment collectionner et investir dans les pièces de monnaie américaines

Gold buffalo une des plus belles pièces d'or d'investissement

Photos des pièces en or américaines

Napoléon a fait fabriquer 2 pièces d'or qui portent son nom, les pièces de 20 francs or et les pièces de 40 francs or ou double Napoléons. Leur fabrication a été lancée suite à la création du Franc Germinal. Explications.

Le coup d'état du 18 brumaire an 8 (9 novembre 1799) a permis à Napoléon Bonaparte d'établir le gouvernement consulaire.

Dans un premier temps les monnaies existantes n'ont pas été modifiées.

Image d'une pièce d'or de 20 francs Napoléon Ier, avec l'Empereur en arrière-plan

Image d'une pièce d'or de 20 francs Napoléon Ier, avec l'Empereur en arrière-plan

Vidéo les pièces d'or de Napoléon

Les pièces d'or de Napoléon naissent suite la création du Franc Germinal


Ce n'est que le 17 germinal an XI (7 avril 1803) que Bonaparte qui n'était encore que premier consul, a promulgué un décret sur les monnaies. Les pièces d'or de type Napoléon sont créée sous le Consulat par la loi du 7 germinal an XI (28 mars 1803). Cette loi a créé le franc dit germinal, de « cinq grammes d'argent, au titre de neuf dixième de fin ».

Pièce de 1 franc argent ou Franc Germinal

Pièce de 1 franc argent ou Franc Germinal

Son article 6 prévoit la fabrication de « pièces d'or de vingt francs » — le napoléon — « et de quarante francs » — le double-napoléon. Son article 7 fixe leur titre à « neuf dixième de fin » — 900 millièmes d'or — « et un dixième d'alliage ». Son article 8 fixe leur poids : « Les pièces de vingt francs seront à la taille de cent cinquante-cinq pièces au kilogramme ; et les pièces de quarante francs à celle de soixante dix-sept et demie ». Autrement dit la pièce de 20 francs or pèse 6,45 grammes dont 5,80 grammes d'or pur et la pièces de 40 francs or 12,90 grammes dont 11,61 grammes d'or pur. Le diamètre de la pièce de 20 francs est fixé à 21 millimètres et à 26 millimètres pour la pièce de 40 francs or.

Pièce de 20 francs or Napoléon

Pièce de 20 francs or Napoléon

Pièce de 40 francs or Napoléon

Pièce de 40 francs or Napoléon

Il existe donc 2 types de pièces d'or de Napoléon Ier, les pièces de 20 francs or et les pièces de 40 francs or ou double-napoléons.

Les pièces d'or Napoléon succèdent aux Louis d'or qui étaient les pièces d'or françaises depuis le règne de Louis XIII.

Ces pièces devaient leur nom au portrait des rois qu'elles représentaient. Après la tempête révolutionnaire, Napoléon a remplacé la royauté par l'Empire.

Les pièces d'or de Napoléon remplacent les Louis d'or

Les pièces d'or de Napoléon remplacent les Louis d'or

C'est désormais son portrait qui apparaît sur les pièces. On nomme donc ces nouvelles pièces les "Napoléons". Mais l'habitude de désigner les pièces d'or françaises sous le nom de "Louis d'or" ne disparaît pas. Les Napoléons et les Louis d'or sont souvent confondus.

Dans un premier temps les pièces d'or représentent Bonaparte Premier Consul. Sur le revers on peut voir 2 banches d'olivier au milieu desquelles se trouve la valeur de la pièce et en dehors la légende République Française, avec l'année de fabrication. La tranche des pièces porte la légende "Dieu protège la France".

Le portrait de Bonaparte Premier Consul sur les pièces de 20 francs or a été gravé par Tiolier. Les pièces d'or de 40 francs sont l'oeuvre du graveur Droz. On lit la date alternativement en chiffres romains (an XI) ou en chiffres arabes (an 12).

Napoléon conserve la mention "République française" avant de la remplacer par "Empire français"

En 1804, Napoléon est devenu Empereur des français et son titre officiel devient Napoléon premier. Exit Bonaparte Premier Consul. Cependant afin d'éviter de blesser ses amis républicains qui se sont tant battus pour supprimer la monarchie et qui ont guillotiné Louis XVI, Napoléon transige. Dans un premier temps les pièces de 20 francs or et 40 francs or porteront encore au revers la mention République française. Les apparences sont sauves. Les pièces d'or de Napoléon sont datées d'après le calendrier révolutionnaire (ans 12 13 et 14) jusqu'au retour du calendrier grégorien en 1806.

Ce n'est qu'en 1809 que la fiction de la République française disparaît sur les pièces d'or de Napoléon. Elle est remplacée par la mention "Empire français".

Pièce de 20 francs or Napoléon Empire français

Pièce de 20 francs or Napoléon Empire français

On note qu'à partir de 1807 Napoléon est représenté sur les monnaies avec la couronne de lauriers. Cette couronne était attribuée aux généraux victorieux dans l'antiquité.

Les pièces d'or de Napoléon ont été frappées jusqu'en 1815, après la première Restauration et après la défaite de Waterloo.

Les Napoléons survivent à la fin de l'Empire napoléonien

Les différents régimes politiques qui ont succédé à l'Empire de Napoléon Ier ont conservé les pièces d'or instituées par la loi du Franc Germinal. Les pièces ont été fabriquées en grande quantités jusqu'en 1914 et même au delà. Les derniers Napoléons ont été frappés au cours des années 1950, ce sont les refrappes dites Pinay. Bien entendu les régimes politiques qui ont succédé au Premier Empire ont modifié les motifs des pièces en supprimant le portrait de Napoléon Ier. Mais les pièces ont gardé les mêmes caractéristiques techniques. Et leur nom "Napoléon" s'est imposé pour désigner toutes les pièces de 20 francs or, quel que soit leur motif et le régime qui les a fait frapper.

Autres pages sur les pièces d'or en Franc

Les pièces françaises de 20 francs or : les "Napoléons"

LOUIS d'OR et NAPOLEON : 4 différences essentielles

Photos des Pièces de 20 francs or

Le catalogue le Franc réédité en livre de poche [catalogue de cotation des pièces en Franc, dont les Napoléons]

Le Gadoury rouge : un catalogue de référence pour collectionner les francs

Acheter des pièces de 20 francs or