Lors d’une vente aux enchères qui a eu lieu à Dallas en janvier 2021, 6 pièces ont été vendues pour plus d’un million de dollars et une pièce a même frôlé le record du monde la pièce la pièce chère de tous les temps à 9,32 millions de dollars… Découvrez ces 6 pièces dans la vidéo ci-dessous

Vidéo : Pièces de monnaie rares : 6 pièces rarissimes vendues pour près de 23 millions de dollars

6 pièces vendues pour 22,74 millions de dollars !

C’est à l’occasion de la vente aux enchères qui a eu lieu à Dallas aux Etats-Unis le 21 janvier 2021 que 6 pièces rares ont été vendues pour plus d’un million de dollars. Cinq nouveaux records mondiaux ont été établis à l’occasion de cette vente organisée par la société Heritage Auctions. Ces 6 pièces sont toutes américaines. 

La plus chère a été vendue pour 9,36 millions de dollars, frôlant ainsi le record du monde de la pièce la plus chère de tous les temps à 640000 dollars près.... Il s’agit d’une pièce de 1 dollar américaine en argent frappée en 1794 qui a été vendue pour un peu plus de 10 millions de dollars en 2013. 

Je vais vous présenter ces 6 pièces, de la moins chère à la plus chère. 

 

n°6 : quart d’aigle d’or américain frappé en 1796

La sixième pièce est un quart d’aigle d’or américain frappé en 1796. A l’époque de sa mise en circulation, la pièce valait 2 dollars et demi. Cette pièce pèse 4,37 grammes, pour un diamètre de 20 millimètres. Elle est composée d’or pur à 916,7 millièmes. L’exemplaire présenté ici a une particularité puisque le portait de la liberté à l’avers est entouré d’étoiles. Cette pièce n’a été frappée qu’à 432 exemplaires en 1796 et il s’agit du plus bel exemplaire connu, ce qui a poussé un acheteur à dépenser 1,38 millions de dollars pour enrichir sa collection.

 

n°5 : 1 dollar dite “Trade dollar” 1885

n°5 : 1 dollar dite “Trade dollar” 1885

La cinquième pièce est une pièce en argent de 1 dollar dite “Trade dollar”. Ces pièces d’argent ont été frappées à la fin du XIXème siècle pour le commerce international. La pièce a été frappée en 1885. Il s’agit d’un des 5 exemplaires connus de cette pièce, qui est la pièce d’argent la plus rare des Etats-Unis. Cette pièce pèse 27,22 grammes et elle est composée d’argent pur à 900 millièmes. Cette pièce, qui est dans un état de conservation exceptionnel, a été vendue pour 2,1 millions de dollars.

 

n°4 : doublon d’or de Brasher frappé en 1786

n°4 : doublon d’or de Brasher frappé en 1786

La 4ème pièce est un doublon d’or de Brasher frappé en 1786. Cette pièce est la première monnaie d’or destinée à la circulation courante qui a été frappée aux Etats-Unis. Il s’agit de la plus belle pièce des 2 seuls exemplaires connus. La pièce a été vendue pour 2,1 millions de dollars. Il s’agit d’un record mondial. 

 

n°3 : pièce de 1 cent bimétallique frappée en 1792

n°3 : pièce de 1 cent bimétallique frappée en 1792

La 3ème pièce a été frappée en 1792. Il s’agit d’une pièce bimétallique, qui contient une inclusion d’argent dans son centre, alors que le pièce est composée de cuivre. Ces pièces ont été fabriquées pour avoir une valeur métallique intrinsèque correspondant à leur valeur faciale, c’est-à-dire 1 cent, tout en conservant une pièce de taille raisonnable pour les transactions quotidiennes. Ce type de pièce n’a pas eu de suite dans l’histoire monétaire américaine. Aujourd’hui il n’existe plus 14 exemplaires de cette pièce. La pièce présentée ici a été vendue pour 2,52 millions de dollars, c’est un record mondial pour ce type de monnaie.

 

n°2 : pièce d’or de 10 dollars frappée en 1804

n°2 : pièce d’or de 10 dollars frappée en 1804

La deuxième pièce est une pièce d’or de 10 dollars frappée en 1804. La pièce pèse 17,50 grammes. Elle est composée d’or pur à 916,7 millièmes et elle a un diamètre de 33 millimètres. Cette pièce qui a été frappée en qualité “épreuve” est dans un état de conservation exceptionnel. Il s’agit de la plus belle pièce des 3 exemplaires qui existent encore. La pièce a été vendue pour 5,28 millions de dollars.

 

n°1 : doublon d’or de Brasher frappé en 1787

n°1 : doublon d’or de Brasher frappé en 1787

La pièce la pièce chère de cette vente est un doublon d’or de Brasher frappé en 1787. La pièce a été vendue pour 9,36 millions de dollars. Il s’agit du record mondial : cette pièce est la pièce d’or la plus chère à avoir été vendue aux enchères. Il s’agit du plus bel exemplaire connu de cette pièce dont il n’existe que 7 exemplaires.

 

Au total ces 6 pièces ont été vendues pour 22,74 millions de dollars. 

Ces monnaies sont exceptionnelles tout autant que leur prix et on peut se demander qui peut se payer de telles pièces. Il s’agit soit de sociétés d’investissement, qui pourraient tout aussi bien placer de l’argent dans l’art, dans l’immobilier ou dans la bourse. Ces pièces de monnaie de collection rares sont un actif très intéressant comme un tableau de Picasso ou un dessin de Léonard de Vinci… 

Dans le cas des pièces présentées ci-dessus, un seul acheteur a dépensé 11,9 millions de dollars pour acheter le doublon de Brasher, mais aussi 5 autres pièces frappées par le même monnayeur à la fin du XVIIIème siècle. C’était la première fois que ce client achetait des pièces de monnaie de collection aux enchères.

Les acheteurs peuvent aussi être des collectionneurs fortunés, qui font partie de la classe des 1% les plus riches. On sait que les écarts de richesse se creusent aux Etats-Unis et dans le monde. Le prix hors norme de ces pièces de monnaie de collection est une bonne illustration de ce phénomène, et on n'ose pas imaginer le montant de la fortune de l’acheteur qui peut se payer 5 pièces de collection pour 12 millions de dollars...

Heureusement pour le commun des mortels il existe encore des pièces de monnaie collection abordables !

Liens pour en savoir plus et pour acheter des monnaies de collection

Lien vers le site de la société Heritage Auctions  

Autres pages sur les pièces de monnaie rares

Acheter le "Red Book", livre de référence des monnaies de collection américaines

Investir dans les pièces d'or françaises

La plus Grosse Pièce d’Or du Monde pèse pas moins d’une tonne. Elle a été fabriquée en 2011 par la Monnaie de Perth en Australie. La vidéo ci-dessous présente la pièce détail.

Vidéo : La plus Grosse Pièce d'Or du Monde

1 tonne d'or pur à 9999,9 millièmes

La plus grosse pièce d’or du monde a été fabriquée en 2011 par la Monnaie de Perth en Australie. Bien que la pièce ait été fabriquée en 2011, elle porte le millésime 2012. La pièce d’1 tonne au Kangourou est inspirée par les pièces d’or d’investissement plus petites qui représentent l’animal emblématique d’Australie. Il s’agit d’un Kangourou Rouge entouré par des rayons du soleil stylisés, alors que l’autre face de la pièce représente le portrait de la Reine d’Angleterre Elizabeth II.

Photo de la pièce d'or Red Kangourou d'une tonne

La pièce mesure 80 centimètres de large pour 12 centimètres d’épaisseur. Il s’agit de la pièce lingot d’or la plus lourde et la plus chère du monde. Elle est composée d’or pur à 99,99 millièmes. Sa valeur est estimée à environ 43 millions d’euros, bien que sa valeur faciale, qui est inscrite directement sur la pièce, ne soit que de 1 million de dollars australiens. 

En 2012, la pièce d’or australienne Kangourou d’une tonne a reçu le titre de «plus grosse pièce» du Guinness World Records. Les techniciens de la Monnaie de Perth ont réussi un incroyable défi technique. Ils ont réussi à surpasser de très loin le record de la plus grosse pièce d’or qui était détenu depuis 2007 par la pièce d’or de 100 kilos Maple Leaf du Canada. Cette grosse pièce a été volée en 2017 dans le Musée Bode à Berlin. Les voleurs l’avaient emportée dans une brouette. 

La pièce d'une tonne Red Kangourou a battu le record précédent qui était détenu par une pièce d'or Maple Leaf de seulement 100 kilos...

La pièce d’or d’une tonne Kangourou d’Australie a fait le tour du monde en 2014, en passant par l’Asie et l’Europe. En 2019 la pièce a été exposée à New York au pied du New York Stock Exchange qui est la plus grande des bourses mondiales.

La pièce exposée à Wall Street en 2019

La pièce est habituellement exposée dans le Musée de la Monnaie d’Australie à Perth. Elle est utilisée par la Monnaie d’Australie pour faire la promotion de ses pièces d’investissement en or, dont les plus vendues ne pèsent pas 1 tonne mais seulement 1 once d’or pur, soit 31,103 grammes. 

L’Australie est le deuxième producteur mondial d’or derrière la Chine et la Monnaie de Perth commercialise de grandes quantités de lingots et de pièces d’or d’investissement dans le monde entier. La Monnaie australienne commercialise également des pièces d’investissement en platine et en argent. Les pièces d’investissement australiennes en argent sont les plus abordables. On peut même s’offrir une pièce d’or au Kangourou d’Australie 1000 fois plus petite que la pièce d’or d’une tonne pour quelques dizaines d’euros…

La Monnaie d'Australie ne produit pas que des pièces d'or d'une tonne

Acheter des pièces d'investissement d'Australie

Comme indiqué dans la vidéo, toutes les pièces d’or d’Australie ne pèsent pas 1 tonne et la plupart des pièces d’investissement sont abordables.

Pour découvrir tous les détails sur les pièces d’investissement en or argent et en platine d’Australie en vidéo, cliquez ici ►► https://www.youtube.com/watch?v=NN7E9Y1ExmY

Pour acheter des pièces en or et en argent d'Autralie, cliquez sur les liens ci-dessous :

Pièces d'argent d'Australie

Pièces d'or d'Australie

Autres pages sur les pièces d'or

Une Grosse Pièce d’Or d'Investissement

La plus grosse pièce d'or française

Investir dans les pièces d'or françaises

Le Lis d'Or fabriqué en 1656 et 1657 sous le règne de Louis XIV est une des plus rares et des plus célèbres monnaies d’or françaises. La vidéo ci-dessous explique pourquoi cette pièce est rare et quelles sont ses particularités.

Vidéo Une Monnaie Royale Française très Rare : Le Lis d’Or

Cliquez sur l'image ci-dessous pour découvrir la vidéo

Une Pièce d'or Exceptionnelle

Le Lis d’Or a été frappé en 1656 et en 1657, au début du règne de Louis XIV. La pièce est composée d’or pur à 958 millièmes et pèse 4,045 grammes. Son diamètre est de 24 millimètres. 

On doit cette pièce au graveur Claude Blaru, qui travaillait sous la direction du célèbre Jean Warin, créateur des premiers Louis d’Or. 

Photo du Lis d'Or

 

La pièce doit son nom aux nombreuses fleurs de lys que l’on peut voir aussi bien à l’avers qu’au revers mais aussi à la légende latine qui orne son revers. Cette légende signifie “Seigneur tu as choisi le lis”. Le lis est en effet le symbole de la monarchie française. 

On peut voir à l’avers une croix formée de 4 fleurs de lis couronnées. Une lettre A se trouve dans un cercle au coeur de la croix. Il s’agit de la lettre de l’atelier monétaire où a été frappée la pièce, c’est-à-dire Paris. La croix centrale est cantonnée de 4 petits lis divergeant du centre. 

Au revers se trouve l’écu de France couronné soutenu par deux anges. Le millésime accosté de deux points est représenté à l’exergue.

La fabrication de cette pièce a été lancée après un édit royale du 23 décembre 1655. La raison de la fabrication de cette nouvelle pièce était l’existence supposée de nombreux faux Louis d’or. Grâce à la finesse de sa gravure à son titre d’or fin plus élevé et à sa couleur plus jaune que les Louis d’or, le nouveau Lis d’Or devait être quasiment impossible à imiter. 

Le Lis d’or contenait de l’or pur à 958 millièmes contre de l’or pur à seulement 917 millièmes pour le Louis d’Or, soit un titre d’or fin supérieur de 4,5 pour cent. 

Seules 4706 pièces ont été frappées en 1657 !

La fabrication des pièces qui s’inscrivaient dans l’ébauche d’un nouveau système monétaire, commença en 1656. 259422 pièces ont été fabriquées cette année là. Et seules 4706 pièces ont été produites en 1657. En effet les nouvelles pièces se heurtèrent aux réticences des marchands et du public. Les pièces furent rapidement abandonnées. Ce sont les Louis d’Or, frappés depuis la fin du règne de Louis XIII et qui représentaient le portrait du roi qui devaient s’imposer durablement comme la pièce d’or française de référence. 

Les lis d’or ont été retirés de la circulation, puis démonétisés définitivement en 1679. 

Les pièces frappées en 1657 sont excessivement rares. Seuls 36 lis d’or ont été proposés à la vente entre 1914 et 2006, soit en un peu moins d’un siècle. 

Bien qu’un peu moins rares, les Lis d’Or de l’année 1656 sont très recherchés et manquent à de nombreuses collection de monnaies royales. Ces monnaies valent, selon leur état, entre 4000 et 8000 euro… 

Catalogue de référence sur les Monnaies Royales françaises 

Pour Acheter le "Le Gadoury Blanc", le catalogue de référence des monnaies royales françaises de Louis XIII à Louis XVI cliquez ici ►► Acheter le Catalogue Gadoury Blanc

Vidéos sur les monnaies royales

LOUIS d'OR et NAPOLEON : 4 différences essentielles

Quelle est la pièce d'or française la plus rare ?

Décrypter et comprendre les monnaies royales françaises

C’est le mercredi 3 juillet 2019 à partir de 14 heures 30 qu’une rarissime pièce de monnaie gauloise en or à l’effigie de Vercingétorix va être mise en vente à l’Hôtel Drouot à Paris.

Vidéo : Une Rarissime Monnaie Gauloise en Or de Vercingétorix en Vente aux Enchères

Seuls quelques rares exemplaires de cette pièce sont connus

C'est à Monaco le 12 juin 2021 qu'aura lieu une vente de monnaies de collection d'exception. Des pièces exceptionnellement rares seront proposées à la vente. La vidéo ci-dessous présente quelques-unes de ces pièces.

Vidéo : Vente aux enchères de Monnaies Rares à Monaco le 12 juin 2021

827 pièces mises en vente dont des pièces rarissimes

Cette vente aux enchères numismatique exceptionnelle va avoir lieu le 12 juin 2021 à Monaco, au Café de Paris, place du Casino. La vente est organisée par la société MDC, spécialisée dans les monnaies de collection. La vente précédente organisée par MDC a déjà fait beaucoup parler d’elle : cette vente a totalisé 18 millions d’euros de vente avec des records battus pour 2 pièces anglaises dont une pièce en or de 5 livres sterling de Victoria dite “Una and the lion” qui a dépassé le million d’euro...

Cette nouvelle session est vraiment exceptionnelle par le nombre de monnaies rares proposées à la vente. Je peux parler ici de quelques-unes des monnaies les plus remarquables. Mais il n’est évidemment pas possible de parler des 827 pièces mises aux enchères.

Dans le domaine des monnaies françaises, on peut citer une très belle pièce de huit Louis d’or de Louis XIII frappée à Paris en 1640. La pièce qui pèse 53,72 grammes pour un diamètre de 43,9 millimètres est mise à prix à 75000 euro. C’est le genre de pièce qui attirera sûrement l’attention des collectionneurs de monnaies royales françaises… 

Mais il y a une pièce encore plus remarquable. Il s’agit d’une épreuve or de l’écu au bandeau de Louis XV frappé en 1740. Les épreuves sont des pièces qui étaient frappées pour se rendre compte du rendu final d’une nouvelle pièce de monnaie. Ces pièces n'étaient pas destinées à la circulation et elles étaient fabriquées en très petites quantités. Seuls 6 exemplaires de cette épreuve de l’essai au bandeau sont connus. Cette pièce superbe et rare est mise à prix pour 150000 euro. 

Pour les pièces françaises on peut encore mentionner une épreuve en or de la pièce de 5 francs Union et Force frappée en l’An X de la Révolution française (soit les années 1801-1802). Cette pièce prestigieuse est mise à prix pour 120000 euro. 

Une pièce d’épreuve de 100 francs or à l’effigie de Napoléon III, d’un poids de 42,8 grammes et d’un diamètre de 34,8 grammes est mise à prix pour 200000 euro. Cette pièce est un exemplaire frappé sur flan bruni avec un effet “camée intense” ou Ultra Cameo comme disent les anglo saxons. La pièce de la plus grande rareté est en état de conservation Fleur de coin. 

On peut encore citer, parmi de nombreuses autres pièces remarquables, la pièce d’essai de 5 francs Semeuse frappée en 1898. Cette pièce a été frappée à seulement 75 exemplaires. La pièce de 5 francs Semeuse, n’a pas été mise en circulation au moment de sa création, sous la IIIème République mais ce type a été repris sous la Vème République et ces pièces en argent à 900 millièmes destinées la circulation courante ont été massivement thésaurisées par les français. L’épreuve de la pièce de 5 francs Semeuse par contre n’a jamais circulé et cette pièce d’exception est mise à prix pour 15000 euro. 

En ce qui concerne les pièces anciennes ou étrangères, là encore on ne peut citer que quelques exemples.

Un magnifique statère en or des Aulerques Diablinthes frappé au IIème siècle avant Jésus Christ est mis en vente pour 30000 euro.

Dans le domaine des monnaies romaines par exemple, qu’un superbe aureus de Néron est mise en vente pour 15000 euro.

Pour finir ce tour d’horizon rapide, on peut mentionner la pièce d’essai australienne de 5 livres frappée en 1921 à seulement 7 exemplaires d’après les coins originaux de Joshua Payne de 1852. Cette pièce en or pèse un peu plus de 44 grammes. Elle est rarissime : c’est la pièce de 5 livres en or la plus rare et sa mise à prix a été fixée à 700000 euro.

Enfin, une pièce célèbre pièce conçue par William Wyon en 1839 pour commémorer le début du règne de Victoria en 1837 est mise en vente pour 300000 euro. Il s’agit d’une fameuse pièce de 5 livres sterling en or d’un diamètre de 37 millimètres de type “Una and the Lion”, qui montre au revers Victoria par un lion. C’est une des plus belles pièces anglaises. 

Télécharger le catalogue complet de la vente

Vente aux enchères numismatique Monaco 12 juin 2021

Autres pages sur les monnaies rares

Monnaies Rares

La pièce de monnaie la plus chère du monde est un double aigle d’or de 20 dollars US vendu en 2021 pour près de 19 millions de dollars. Découvrez les explications dans la vidéo ci-dessous. 

Vidéo : La pièce de monnaie la plus chère du monde

Record battu : la pièce a été vendue pour 18.872.250 dollars !


Le 8 juin 2021 le record mondial de la pièce la plus chère de tous les temps a été battu lors d’une vente aux enchères organisée par Sotheby’s à New York.

La pièce a été vendue pour 18 872 250 millions de dollars.

Il s’agit de la seule pièce de 20 dollars or 1933 Saint Gaudens qu’il est possible de détenir légalement.

Il y a eu 4 enchérisseurs, 3 dans la salle et 1 au téléphone.

C’est la deuxième fois que la pièce est proposée lors d’une vente aux enchères.
La dernière fois, la pièce a été proposée à la vente en 2002 par Sotheby’s et Stack’s. La pièce avait déjà réalisé un prix record de 7,59 millions de dollars.

La pièce, qui détient désormais le record du monde de la pièce la plus chère de tous les temps, est un double aigle d’or de type Saint Gaudens frappé en 1933 dans l’atelier de Philadelphie.

Une pièce classique de la numismatique américaine

C’est une pièce classique de la numismatique américaine qui a été dessinée par le sculpteur Augustus Saint Gaudens, et qui est d'ailleurs souvent désignée par son nom, la pièce de 20 dollars Saint Gaudens.

Cette pièce n’a jamais été mise en circulation car elle a été frappée au moment où le président des Etats-Unis Franklin Roosevelt a décidé de dévaluer le dollar et de supprimer sa convertibilité en or, tout en interdisant la détention d’or par les citoyens des Etats-Unis.

En 1933 quelques unes des dernières pièces de 20 dollars Saint Gaudens ont été volées à la Monnaie de Philadelphie. Leur vente est donc interdite, à l'exception de la pièce vendue par Sotheby’s.

Lors de la précédente vente en 2002, la pièce avait été consignée par le gouvernement des Etats-Unis qui prétendait que la pièce avait été volée.

Une pièce volée puis légalisée à postériori

En réalité la pièce avait quitté la Monnaie de Philadelphie après que le Département d’Etat ait autorisé l’exportation de la pièce au profit du roi Farouk d’Egypte qui s’était porté acquéreur de cette pièce en 1945.

Lors de la vente de 2002 la directrice de la Monnaie des Etats-Unis a délivré à son nouvel acquéreur, Stuart Weitzman, un certificat de monétisation qui permettait la légalisation de la possession privée de la pièce.

C’est la dernière pièce en or des Etats-Unis qui a été frappée pour la circulation courante.
C’est sans doute la pièce de collection la plus célèbre dans le monde.

Cette pièce est le seul exemplaire, une exception, qu’un particulier peut détenir légalement.

Le record de la pièce la plus chère, qui était détenu par une pièce américaine frappée en 1794 et vendue pour 10.016.875 dollars en 2013 est battu.

Le collectionneur américain David Rubenstein est le nouveau propriétaire de cette pièce.

La pièce appartenait jusque-là au designer de chaussures de luxe Stuart Weitzman.

Les profits de la vente vont être affectés, a déclaré Stuart Weitzman, à des causes charitables, dont la fondation Weitzman, qui soutient notamment la recherche médicale.

Toutes les pièces de 20 dollars or ne sont pas aussi rares que la pièce de 1933. Les pièces d’or de type 20 dollars Saint Gaudens destinées à la circulation courante ont été frappées en grandes quantités entre 1908 et 1933. Elles font partie des pièces d’or de collection et d’investissement les plus appréciées dans le monde.

Liens pour en savoir plus et pour acheter des pièces

Lien vers la page Sotheby's présentant la pièce

Achat 20 dollars or USA (Investissement, Achat Or et Argent.fr)

Achat 20 dollars or Saint Gaudens de collection (Numiscorner)

United States Coins 2022 (Guide de référence des pièces américaines, achat sur Amazon) 

La pièce de monnaie la plus chère du monde (avant que le record ne soit battu)

Une pièce de monnaie rare de 100 francs or afrappée en 1861 a été vendue pour plus de 700000 euros le 12 juin 2021 à Monaco. Découvrez cette pièce dans la vidéo ci-dessous. 

Vidéo : Une pièce de monnaie rare de 100 francs or vendue pour plus de 700000 euros !

Une pièce d'épreuve frappée à Paris en 1861

La pièce de 100 francs or dont il est question a été vendue lors de la vente aux enchères qui a eu lieu à Monaco le 12 juin 2021. La vente, qui regroupait un grand nombre de monnaies rares a été organisée par la Société MDC Monaco qui est spécialisée dans les monnaies de collection.

Cette pièce de 100 francs or a été frappée à Paris en 1861 à l’effigie de Napoléon III. Il s’agit d’un piéfort frappé sur flan bruni en qualité épreuve et “Ultra Cameo”, c'est-à-dire possédant une finition parfaite de type glaçage.

Cette pièce de la plus grande rareté est une pièce d’épreuve qui a été fabriquée pour avoir un aperçu du rendu des pièces finales. Cette pièce n’a donc jamais circulé.

Tout comme les pièces de 100 francs or destinées à la circulation courante, la pièce d’épreuve est composée d’or pur à 900 millièmes. Elle est plus lourde que les pièces normales, d’où son nom de Piéfort : elle pèse 42,8 grammes contre 32,25 grammes pour les pièces destinées à la circulation courante. La pièce a un diamètre de 34,8 millimètres.

A l’avers on peut voir la tête laurée de Napoléon III et au revers les armes impériales posées sur un manteau couronné et brochant sur le sceptre et la main de justice.

Contrairement aux pièces de 100 francs or Napoléon III tête laurée qui ont été mises en circulation en 1862 et qui ont une tranche portant la mention Dieu Protège la France, cette pièce d’épreuve a une tranche lisse.

L’essai à ce type est identique à la frappe courante, sauf pour les différents puisque l’on trouve une petite étoile sous le cou et une étoile et une ancre au revers autour du millésime. On doit noter un détail très intéressant : le 6 du millésime est insculpté sur un 5 sous-jacent !

La pièce a été mise à prix à 200000 euro. Elle a finalement été vendue pour 580000 euro. Avec les frais de vente le prix final s’élève à 719200 euro. C’est le record pour une pièce de 100 francs or.

Liens en savoir plus et pour acheter des pièces

Voir la vente directement sur le site de MDC Monaco

Catalogue de cotation des Francs

Acheter des pièces de 100 Francs Or (Achat Or et Argent.fr)

Acheter des pièces de 100 Francs Or (Numiscorner)

Acheter des pièces de 100 Francs Or (eBay France)