AS DE NÎMES : LE PRIX DES AS DE NÎMES


L'As de Nîmes est une des plus célèbres monnaies romaines frappée en Gaule durant l'Antiquité. Nous proposons ci-dessous une liste d'As de Nîmes présentés avec leurs photos, leurs descriptions leurs prix d'estimation et le prix de vente final.
Ces As de Nîmes ont été vendu notamment par la société de vente aux enchères numismatique belge Jean Elsen au cours de ventes qui se sont déroulées entre septembre 2005 et juin 2008.

Les qualités des monnaies présentées oscilent entre presque très beau, beau et très beau. Les prix réalisés sont indiqués en euros et en dollars, puisqu'il s'agit de ventes aux enchères internationales.
 
On peut voir que les As de Nîmes proposés à la vente se sont toujours vendus, ce qui n'est pas toujours le cas pour toutes les monnaies romaines qui passent en vente aux enchères. Les As de Nîmes se vendent bien : c'est une monnaie célèbre en particulier en France, et la notoriété des personnages représentés à l'avers (Auguste et Agrippa), ainsi que l'originalité du thème du revers (le crocodile enchaîné à un palmier) y sont pour beaucoup. Même les demi-As de Nîmes trouvent facilement preneur (pour plus d'explications sur ces monnaies coupées en deux, cliquer ici : monnaies coupées en deux).

Au sujet des prix réalisés par les monnaies, ils varient entre 45 euros et 370 euros, pour un prix moyen de 134 euros. La qualité des pièces est bien entendu un élément très important pour l'estimation du prix des As de Nîmes.


La monnaie antique la plus chère du monde


La monnaie antique la plus chère du monde est un sesterce de l'Empereur Hadrien vendu deux millions de Francs Suisses lors de la vente aux enchères n°5 de la NGSA à Genève le 3 décembre 2008. On peut voir la photo de ce sesterce ci-dessous (photo copyright NGSA)

Photo de la monnaie antique la plus chère du monde : un sesterce de l'Empereur romain Hadrien


Photo de la monnaie antique la plus chère de tous les temps


12 EXEMPLES DE SESTERCES FRAPPES SOUS L’EMPIRE ROMAIN


Nous présentons ci-dessous une vingtaines de sesterces frappés sous l’Empire Romain. Cette page donne un aperçu de la qualité artistique et graphique des sesterces impériaux. On peut voir des sesterces d’Auguste, de Néron de Trajan, ou encore de Nerva et Vespasien.
 
Découvrez 12 exemples de sesterces, une des monnaies romaines les plus connues

Ces monnaies, leurs descriptions et les images qui les illustrent sont issues d’une grande vente aux enchères internationale qui s’est tenue le 27 juin 2008. Cette vente a été organisée par Freeman and Sear (David Sear est un des plus grands spécialistes mondiaux des monnaies romaines).
Les monnaies présentées ci-dessous sont des sesterces frappés sous le Haut-Empire (entre Auguste et Hadrien, c’est-à-dire entre le Ier siècle de notre et le IIème siècle après JC. Il s’agit de la période au cours de laquelle les sesterces réputés les plus beaux ont été produits. Cependant, cet aperçu est incomplet car le sesterce fut d’abord une monnaies républicaine d’argent avant de devenir une monnaie impériale de bronze ou d’orichalque (cliquez ici pour découvrir l’histoire du Sesterce). Et la production de sesterces ne s’est pas interrompue sous Hadrien mais plus d’un siècle plus tard, sous le règne de l’Empereur Gallien, alors que l’Empire et son système monétaire fut proche de l’effondrement. A ce propos, on pourra lire notamment l'article sur les monnaies coulées et la fausse monnaie au IIIème siècle.

Chronologie des monnaies romaines

Les monnaies romaines sont les monnaies qui ont été frappées entre 400 avant JC et les IVème siècle après JC, d'abord par la République, puis par l'Empire Romain. Au delà de cette date, avec la partition de l'Empire, on peut parler de monnaies byzantines. Cet article reprend de nombreuses informations sur les monnaies romaines primitives, les monnaies de la République romaine, ainsi que celles émises dans les colonies.

Découvrez de très nombreux articles sur les monnaies romaines sous tous leurs aspects. Photos des monnaies : Elsen, Freeman and Sear, Heritage World Coins, GmbH, Hess Divo

Quelques exemples de monnaies romaines d'argent, de bronze et d'or


Les origines des monnaies romaines


Les monnaies romaines sont apparues tradivement dans l'histoire de la République Romaine en comparaison avec le reste de la Méditerranée, en particulier en comparaison avec la Grèce et l'Asie Mineure où les monnaies ont été inventées au 7ème siècle avant JC. La monnaie de l'Italie centrale a été influencée par ses ressources naturelles, avec un bronze abondant (les Etrusques étaient célèbres pour leurs productions de bronze et de fer) et de l'argent rare. Le monnayage de la République Romaine a commencé avec quelques monnaies d'argent apparemment créées pour faire du commerce avec les colonies grecques de l'Italie du sud, et de grosses monnaies de bronze coulées destinées à une utilisation dans l'Italie centrale.
 

C'est en décembre 2017 que les responsables du Musée Bode à Berlin ont annoncé le retour dans leurs collections d'une des pièces les plus rares de l'Antiquité.

Il s'agit d'un exceptionnel décadrachme de Syracuse portant la signature du graveur Kimon. La pièce a été rachetée après avoir disparu des collections du Musée pendant plus de 70 ans.

Photo de la pièce d'argent décadradrachme de Syracuse

Photo de la pièce d'argent décadradrachme de Syracuse
Décadrachme en argent de Syracuse signé Kimon (405-400 avant J.-C) Photo © Staatliche Museen Berlin - Antonia Weiße

Vidéo sur l'incroyable périple d'une des pièces de monnaie les plus rares de l'Antiquité

Chaîne Youtube Sacra Moneta [Abonnement gratuit]

Le montant du rachat, financé par la fondation pour l'Art Ernst von Siemens et par le fonds culturel régional, n'a pas été communiqué. À partir de 2018, le décadrachme de Syracuse signé Kimon sera de nouveau présent dans l'exposition permanente du Musée des monnaies de Berlin.

Carte de localisation du Musée Bode à Berlin