Vous êtes nombreux à poser la question suivante : Que valent les Pièces de la Monnaie de Paris ? La vidéo ci-dessous présente des éléments de réponse à cette question...

Vidéo Que valent les Pièces de la Monnaie de Paris ?

Chaîne Youtube Sacra Moneta [Abonnement gratuit]

Valeur des pièces de la Monnaie de Paris : rôle du Cours légal, de la valeur intrinsèque des pièce, de leur rareté, etc...

La question "Que valent les Pièces de la Monnaie de Paris ?" est plus compliquée qu’il n’y paraît au premier abord. Il y a quelques notions clé à comprendre (la notion de cours légal, de valeur intrinsèque, de seigneuriage, les concepts de rareté, de prix du marché, c’est-à-dire d’offre et de demande).

Il faut dire d’abord que les pièces de la Monnaie de Paris, ce sont les pièces de la France. On parle de la “Monnaie de Paris” car c’est dans les locaux de Paris, Quai Conti, qu’est située l’administration centrale qui gère la fabrication des pièces. Mais concrètement les pièces ne sont pas fabriquées à Paris mais dans l’usine de Pessac, à côté de Bordeaux depuis 1973. La Monnaie de Paris dispose du monopole légal de la fabrication de pièces de monnaie en France.

Les pièces fabriquées par la Monnaie de Paris sont  les pièces officielles de la France

Toutes les pièces de la Monnaie de Paris ont une valeur faciale, c’est-à-dire une valeur inscrite sur une de leurs faces. La valeur faciale la plus basse est de 1 centime et la plus haute est de … 5000 euro ! A la question “que valent les pièces de la Monnaie de Paris” on peut donc déjà répondre ceci : les pièces de la Monnaie de Paris valent au moins la valeur qui est inscrite sur une de leurs faces. 

Ces pièces ont cours légal aussi longtemps que les autorités le veulent. Cela signifie que l’on peut s’en servir pour payer. On parle du “pouvoir libératoire de la monnaie”. Les commerçants ont l’obligation d’accepter les pièces ayant cours légal, y compris les pièces de collection sous peine d’une amende de 150 euro. 

Cependant les pièces de collection de la Monnaie de Paris n’ont pas pour but d’être utilisées pour les paiements courants. Et même si le droit vous y autorise, le bon sens devrait vous inciter à ne pas entrer en conflit avec un commerçant qui refuse une pièce de collection comme moyen de paiement.

Passé un certain temps ou pour diverses autres raisons, les pièces peuvent être “démonétisées”. Dans ce cas elles n’ont plus cours légal et on ne peut donc plus s’en servir pour payer. 

Avec le passage à l'euro, les pièces de monnaie en franc ne sont plus utilisables pour les paiements depuis le 17 février 2002, et ne sont plus échangées par la Banque de France depuis le 17 février 2005. Elles sont démonétisées. 

A contrario toutes les pièces libellées en euro et fabriquées par la Monnaie de Paris depuis 1999 ont toujours cours légal.

Des pièces destinées à la circulation courante et d'autres destinées aux collectionneurs

On peut diviser les pièces de la Monnaie de Paris en 2 grandes catégories : les pièces destinées à la circulation courante et les pièces de collection. 

Les pièces destinées à la circulation courante sont au nombre de 8 : 1 centime, 2 centimes, 5 centimes, 10 centimes, 20 centimes, 50 centimes, 1 euro et 2 euro. 

Ces pièces peuvent se vendre plus cher que leur valeur faciale dans certains cas. C’est le cas pour les pièces fautées, c’est-à-dire qui comportent des erreurs de fabrication. Mais on ne peut pas dire qu’il existe un marché dynamique pour ce genre de pièces qui peuvent être rares, certes, mais qui ne se vendent jamais pour les sommes astronomiques qu’en demandent certains vendeurs. 

Il peut également arriver que les collectionneurs internationaux de pièces de monnaie en euro soient prêts à payer plus cher des pièces françaises destinées à la circulation courante. Mais les collectionneurs cherchent généralement des pièces neuves ou en excellent état. Ils préfèrent souvent acheter des pièces en état neuf vendues directement par les instituts monétaires de chaque pays. 

Les pièces de 2 euro "commémoratives circulantes" sont les pièces en euro les plus collectionnées

Parmi les pièces destinées à la circulation courante se trouve une catégorie particulière, les pièces dites “commémorative circulantes”. A partir de l’année 2004 les pays membres de la zone euro ont eu le droit de fabriquer chaque année une pièce commémorative de 2 euro par an. Ces pièces conservent toujours l’avers normal des pièces circulantes mais un motif national spécial est gravé au revers. Ces pièces circulent et ont cours légal dans l’ensemble de la zone euro. Depuis 2012 les Etats ont eu l’autorisation de fabriquer jusqu’à 2 pièces de 2 euro commémoratives circulantes chaque année. 

Les pièces de 2 euro commémoratives sont de loin les pièces en euro les plus collectionnées en France, en Europe et même dans le monde. Les collectionneurs découvrent souvent ces pièces dans leur porte-monnaie par hasard et ils les conservent. C’est ainsi que naissent nombre de collections. 

Ils commencent une collection après avoir trouvé des pièces spéciales dans leur porte-monnaie...

Il existe un marché actif pour les pièces de 2 euro commémoratives, qui se négocient souvent pour 3 à 5 euro pour les pièces les plus courantes (car les collectionneurs qui veulent compléter rapidement une série de pièces n’ont souvent pas d’autre choix que de les acheter). Généralement ces pièces ne sont pas très rares. Par exemple la pièce de 2 euro française Charles de Gaulle 2020 a été tirée à plus de 18 millions d’exemplaires. 

Au contraire, certaines pièces de 2 euro sont très rares. C’est le cas par exemple de la pièce de 2 euro Grace Kelly de Monaco frappée en 2007 à seulement 20001 exemplaires. Ces pièces peuvent se vendre jusqu’à 2500 ou 2700 euro. 

La plupart des pièces de 2 euro ne sont pas rares, sauf exception...

En plus des pièces destinées à la circulation courante, la Monnaie de Paris produit chaque année une large gamme de pièces de collection. Ces pièces, comme nous l’avons vu, ont cours légal, mais ne sont pas destinées à la circulation courante. Elles ont cours légal exclusivement en France. Elles sont fabriquées pour un public de collectionneurs. 

Parmi l’abondante production de la Monnaie de Paris se trouvent des pièces de différentes formes, de différents poids et de différents métaux représentant une multitude de thématiques destinées à toucher un public le plus large possible, du plus populaire au plus élitiste. 

La Monnaie de Paris fabrique des pièces métal ordinaire et des pièces en or et en argent

La Monnaie de Paris produit des pièces en métal courant (cuivre et nickel) mais aussi des pièces en or et en argent. Si les pièces en métal courant n’ont pas de valeur intrinsèque particulière, il n’en va pas de même pour les pièces en or et en argent qui ont une valeur faciale déterminée et une valeur métallique intrinsèque propre : si on faisait fondre ces pièces ont pourrait vendre le métal précieux qu’elles contiennent au cours du jour. 

Le prix de vente des pièces en or ou en argent de la Monnaie de Paris est toujours supérieur à leur coût de production (comment pourrait-il en être autrement ?). Lorsqu’on calcule la valeur métallique des pièces, on constate qu’elle est souvent très inférieure à la valeur faciale ou au prix de vente des pièces. La Monnaie de Paris use d’une sorte de droit de seigneuriage, c’est-à-dire du prélèvement d’une partie de la valeur des pièces produites (dont elle détient le monopole) à son profit. 

C’est pourquoi les pièces d’or et d’argent de la Monnaie de Paris ont souvent l’air d’un mauvais investissement. Mais c’est sans compter avec 2 faits : l’évolution du cours des métaux précieux et l’offre et la demande sur le marché des monnaies de collection. 

Les pièces portent une valeur faciale fixe, posée une fois pour toutes. Mais la valeur du métal, elle, reste mobile et il est arrivé bien souvent que la hausse de la valeur métallique intrinsèque des pièces dépasse leur valeur faciale. Dans ce cas, après quelques années le métal précieux contenu par les pièces finit par valoir plus cher que leur valeur faciale.

La valeur du métal précieux finit parfois par dépasser la valeur faciale des pièces...

Par exemple, la pièce d’or 250 euro Semeuse commercialisée en 2009 contient 8,45 grammes d’or pur à 920 millièmes. Sa valeur métallique actuelle est de 399,97 euro. Un acheteur qui l’aurait payée à sa valeur faciale a donc réalisé un gain de 150 euro. 

Enfin, il faut prendre en compte les notions de rareté et de marché, c’est-à-dire d’offre et de demande. La Monnaie de Paris produit des séries de pièces volontairement limitées pour créer un effet de rareté. Ainsi la pièce de 5000 € or Feuille de Chêne 2020 n’est produite qu’à 1000 exemplaires. Certaines séries de la Monnaie de Paris sont très recherchées par les collectionneurs et à peine mises en vente, elles sont presque immédiatement épuisées. On les retrouve alors sur le second marché à des prix supérieurs à leur valeur faciale. 

En résumé, pour répondre à la question “Que valent les Pièces de la Monnaie de Paris ?”, on peut dire ceci. Les pièces de la Monnaie de Paris valent au minimum leur valeur faciale. La valeur des pièces dépend également de la quantité de pièces fabriquées, c’est-à-dire de leur rareté, mais aussi de la demande sur le marché des collectionneurs et des investisseurs. 

Les pièces en or et en argent de la Monnaie de Paris semblent souvent très chères par rapport au métal précieux qu’elles contiennent. Mais cette cherté initiale est compensée par le fait qu’elles ont cours légal et il est souvent arrivé que leur valeur métallique intrinsèque dépasse leur valeur faciale en raison de la hausse du cours des métaux précieux. 

En conclusion, on peut dire que pour connaître la valeur des pièces de la Monnaie de Paris, il est recommandé d’utiliser des catalogues comme le Catalogue Euro Leuchtturm qui répertorie toutes les pièces de la Monnaie de Paris ou encore des ouvrages tels que les Standard Catalog of World Coins. Ces catalogues permettent de connaître le tirage exact des pièces et donc leur rareté relative, ainsi que leur contenu en métal précieux. On peut donc déterminer la valeur métallique intrinsèque des pièces. 

Des Catalogues pour connaître la valeur les pièces de la Monnaie de Paris

Le site internet Numista permet de trouver cette valeur gratuitement sur internet. Il répertorie de nombreuses pièces de la Monnaie de Paris, mais il est moins complet que le Catalogue Euro de Leuchtturm. 

Liens pour en savoir plus et acheter des pièces

Boutique en ligne de la Monnaie de Paris 

Acheter le Catalogue Euro Leuchtturm

Catalogues World Coins (de 2001 à nos jours, répertoire des pièces en euro et du monde entier)

Trouver la valeur des pièces de la Monnaie de Paris sur Numista 

Acheter du matériel numismatique (Boutique Sacra Moneta)

Carnet de Notes "Ma Collection de Pièces de 2 euro" sur Amazon 

Acheter des pièces en or de la Monnaie de Paris (eBay France)  

Acheter des pièces en argent de la Monnaie de Paris (eBay France) 

Acheter des pièces de commémoratives de 2 euro (eBay France) 

Textes de Loi (cours légal, rôle de la Monnaie de Paris)

La Monnaie de Paris a annoncé mardi 6 octobre 2020 la commercialisation d’une nouvelle pièce de 2 euro commémorative. 

La vidéo ci-dessous présente cette nouvelle pièce. 

Vidéo Une Nouvelle Pièce de 2 Euro Commémorative Dédié à la Recherche Médicale

Chaîne Youtube Sacra Moneta [Abonnement gratuit]

Une pièce commémorative pour soutenir les professions mobilisées pendant la crise sanitaire du covid 19

Cette nouvelle pièce commémorative a pour but de remercier et de soutenir les professions mobilisées pendant la crise sanitaire mondiale liée au covid 19.

La face de la monnaie représente la figuration de l’humain en union, représentée par un visage inscrit dans une sphère, faisant face à l’infiniment petit représenté par des fragments d’ADN inscrits dans un cercle. 

Image de la nouvelle pièce de 2 euro commémorative "Recherche Médicale" 2020

Image de la nouvelle pièce de 2 euro commémorative "Recherche Médicale" 2020

Par son axe oblique, cette allégorie représente la recherche et son intelligence qui dominent l’infiniment petit pour l’étudier et triompher sur les maladies.

La pièce est vendue dans 2 qualités différentes, Brillant Universel et Belle Epreuve. Pour chaque pièce vendue, 2 euro seront reversés au profit de la Fondation de France. 

Une médaille Merci a le même but, rendre hommage aux professions qui ont fait leur devoir sans défaillir pendant la crise. 6 euro seront reversés à la fondation de France pour chaque médaille vendue.   

Une partie des fonds collectés seront reversés à la Fondation des hôpitaux de Paris

Pour acheter des pièces sur le site de la Monnaie de Paris, cliquez sur le lien ci-dessous : 

http://f.news.monnaiedeparis.fr/

▬▬▬ Autres liens sur les pièces commémoratives de 2 euro ▬▬▬

Acheter du matériel numismatique

Carnet de Notes "Ma Collection de Pièces de 2 euro" sur Amazon

 

Acheter des pièces de commémoratives de 2 euro (eBay France)

▬▬▬ Abonnement Gratuit aux Actualités Sacra Moneta ▬▬

Abonnement Actualités Sacra Moneta, cliquez ici

▬▬▬ Abonnement Gratuit à la chaîne Youtube Sacra Moneta ▬▬▬

Abonnement Gratuit, cliquez ici